Anouck Turrian, influenceuse et ambassadrice des cosmétiques Yemanja

Plus connue sous son pseudo « newks_life » sur les réseaux sociaux, Anouck Turrian est une influenceuse du lifestyle et green beauty. Elle partage ses expériences, conseils et astuces bien-être avec des valeurs éthiques depuis plusieurs années sur la toile qu’elle étoffe désormais par le biais d’un blog, complétant ainsi ses impressions et convictions. Se sentir mieux avec soi, se développer, se respecter et rayonner au naturel. Anouck c’est aussi la passion de mettre en avant des thèmes en lesquels elle croît.

Du minimalisme de l’art de vivre aux cosmétiques naturels, elle aspire aux échanges authentiques et choisit de collaborer le plus local possible pour connaître ce qui il y a derrière une marque.

Un petit bout de femme scintillante, avec la tête bien sur les épaules, ambassadrice des cosmétiques Yemanja, nous sommes allés à sa rencontre pour également décrypter quelques paradoxes dans le domaine des cosmétiques.

Interview

Yemanja: Quelle a été ta motivation à te lancer en tant qu’influenceuse lifestyle et bien-être avec à la fois des valeurs éthiques ?

Anouck Turrian: Je me suis vite rendue compte, en particulier sur le thème de la peau, qu’il y avait des effets néfastes avec l’utilisation de cosmétiques. La mienne étant très sensible, je faisais des réactions pas terrible et en plus j’avais de l’eczéma. En me renseignant, j’ai creusé de plus en plus dans ce secteur en lisant, sur Internet et en me questionnant. D’abord par curiosité, j’ai approfondi mes connaissances qui se sont construites petit à petit. J’ai commencé à les partager plus loin.

Il y a des solutions naturelles qui sont vraiment bénéfiques sur le long-terme, au contrario de produits agressifs qui donnent peut-être des résultats immédiats et pourtant qui ne sont pas sains. Ma famille est dans le domaine de l’écologie et j’ai toujours baigné là-dedans. Je me suis demandé comment on peut vraiment prendre soin de soi et à la fois prendre soin de la planète, partager cela et avoir des retours de personnes qui me suivent.

Y: En tant que novice à l’époque, a-t-il été difficile de comprendre ce qu’il y a réellement derrière un produit, ses compositions ?

A.T: Oui, extrêmement compliqué et cela m’a demandé énormément de recherche.  Aujourd’hui, beaucoup de personnes me contactent, en étant sûres d’elles, par rapport à ce qu’elles utilisent et appliquent sur leur peau. Mais un tout petit doute subsiste alors elles m’écrivent.  Après vérification, je leur explique ce qui n’est pas du tout « ok ».

On a tendance à croire ce que veulent bien nous dire les marques et que si c’est permis, autorisé, c’est forcément bon pour nous alors que non. Je m’oppose à ce phénomène et suis révoltée car ce sont des marques très connues et utilisées. Une fois que l’on s’y met, que l’on creuse, des automatismes se créés.

Y: Qu’est-ce qui te dérange le plus avec ce que laisse transparaître certaines marques ? Quelles sont les questions les plus fréquentes que l’on te pose?

A.T: Ce qui me dérange, c’est un tout. Par contre, ce qui me frappe le plus et que je trouve vicieux reste au niveau des composants de ces produits et ce qu’on nous demande de mettre sur nos peaux, ce que l’on nous fait croire.

Le constat que je fais avec les questions que je reçois est que la majorité des personnes qui me contacte sont totalement perdues. Elles m’envoient très souvent des photos des produits, la liste INCI (International Nomenclature Cosmetics Ingredients) que je décrypte pour elles.

Anouck avec un de ses produits de prédilection: le masque exfoliant équilibre

Yemanja: Comment as-tu connu la marque Yemanja et pourquoi la recommandes-tu?

A.T: J’ai connu la marque grâce à un abonnement découverte de cosmétiques bio que je recevais à la maison. Parmi les différents produits se trouvait une fois l’élixir lumière du teint que j’ai adoré à la première utilisation. Au niveau de la texture mais aussi de l’effet immédiat sur ma peau. J’ai ensuite essayé les produits corps tels que le gommage qui m’a impressionné, le baume revitalisant, puis la gamme solaire. Yemanja est innovante et se démarque vraiment avec ces produits-ci où il n’y a rien à redire. Il est rare qu’une marque n’ait aucun défaut! Tout est cohérent et il y a un fil conducteur de A à Z, entre le packaging, le fait que soit des produits aussi sans genre. Je ne reçois que des retours positifs des personnes à qui je les ai conseillés. Au niveau de la quantité-prix, on s’y retrouve aussi, avec le gommage corps et le baume revitalisant par exemple.

Je trouve aussi très intéressant et peu commun cette interaction entre les trois pôles: les cosmétiques évidemment, mais aussi les rituels et les formations.

Y: Que peux-tu dire sur les a priori des gammes réduites qui peuvent refroidir certains?

A.T: Une gamme réduite c’est souvent une gamme très réfléchie. Cela peut parfois impliquer que c’est  pour une utilisation un peu plus générale, alors que chez certaines grandes marques il faut une multitude de produits différents où on ne s’y retrouve plus. Comme au restaurant, si la carte est trop fournie, cela ne peut pas garantir que du fait maison. Pour quelqu’un qui débute dans les cosmétiques naturels, commencer par une marque avec une gamme réduite peut être plus intéressant.

Y: Le greenwashing, comment le perçois-tu, le reconnais-tu?

A.T:  C’est peut-être ce qui me révolte encore plus que les cosmétiques chimiques, car là au moins c’est clair. Par contre avec le greenwashing on attire le consommateur en mettant un visuel « vert » pour l’induire en erreur. Les marques se donnent ainsi un genre en faisant croire ce qui est absolument faux, en faisant une fausse promesse, ce qui est encore pire.

Je me méfie des grandes marques connues qui se mettent au vert du jour au lendemain et je me méfie du visuel mais aussi de l’utilisation du terme « naturel », qui peut tout et rien dire à la fois. Certains ingrédients nocifs sont dérivés d’ingrédients naturels et cela peut être extrêmement trompeur. Je me fie aux logos et aux certifications bio, mais là encore, ils ne sont pas tous les mêmes de pays en pays. Je détecte les marques du greenwashing de plus en plus vite et j’aimerais en apprendre davantage pour le partager avec les gens qui me suivent.

Pour en découvrir plus sur l’univers d’Anouck, faites un tour sur les réseaux sociaux et son blog personnel.

Cosmétiques Yemanja CH SA

Les Cosmétiques naturels

cosmetiques@yemanja.ch
+41 32 555 30 33
Rue du Château 34
2520 La Neuveville
Suisse

Yemanja CH SA © 2020